Cahiers Saint Raphaël n°65 - La justice contre la vie

€7,00

Taxes incluses

ACIM

Seulement 1 restants!

Décembre 2001

Le pouvoir judiciaire s'est joint au pouvoir législatif dans sa haine de l'enfant non-né. Le législateur a fait de l'avortement une tolérance puis un droit. La justice en a fait un devoir. Elle a estimé que certaines vies ne méritaient pas d'être vécues ; et que la vie elle-même était dans certains cas un préjudice. Un enfant à naître n'est plus rien et peut être tué quand on veut. Demain ce sera le nouveau-né, l'handicapé, le vieillard malade.

La société a déjà fait pour eux le choix de la mort et le médecin aura désormais le rôle du bourreau.