Apaiser la Terreur - La véritable histoire des carmélites de Compiègne

€18,00

Taxes incluses

CLOVIS

Seulement 10 restants!

Le monde entier connaît le martyre des seize carmélites de Compiègne, montées à l’échafaud en chantant des psaumes. Une nouvelle de Gertrud von Le Fort, une pièce de Georges Bernanos, un film du père Bruckberger et un opéra de Francis Poulenc ont fait connaître ces femmes admirables.

Pourquoi revenir sur le sujet ? Parce que ces oeuvres esthétiques passionnantes sont, en réalité, le fruit de l’imagination de leurs auteurs. L’héroïne principale, en particulier, la craintive Blanche de La Force, est une création de Gertrud von Le Fort.

Or, par-delà ce que des auteurs de génie peuvent nous dire sur eux-mêmes en empruntant quelques souvenirs historiques, il a existé d’authentiques carmélites de Compiègne, guillotinées le 17 juillet 1794 et béatifiées le 27 mai 1906. Et, une fois encore, la réalité dépasse la fiction, fût-elle transfigurée par les artistes les plus grands.

Le présent livre propose, à travers un parcours historique minutieusement retracé par un spécialiste, de retrouver les véritables carmélites de Compiègne et de découvrir tout le mystère spirituel de cette communauté religieuse qui, chaque jour, s’offrait en holocauste à Dieu pour « apaiser la Terreur », et qui persévéra dans ce dessein jusqu’au martyre.

William Bush, docteur de l’université (Sorbonne), professeur de littérature française à l’université de Western Ontario (Canada), est un spécialiste de Bernanos (Souffrance et expiation dans la pensée de Georges Bernanos, 1961 ; édition critique de Sous le soleil de Satan, 1982). Chargé en 1985 par le carmel de Compiègne de l’édition critique des manuscrits laissés par soeur Marie de l’Incarnation, survivante du martyre, il a consacré quinze années à la reconstitution historique et spirituelle du martyre des carmélites.

14 x 21 cm - 240 pages - Editions Clovis